Nous sommes le Mardi 31 Janvier 2023

Les différentes assurances habitation

Finance & Banque

L’assurance habitation est une assurance obligatoire pour tous les locataires et propriétaires. Elle est souscrite par le locataire auprès de son bailleur ou du propriétaire. Cette assurance couvre les dommages causés à l’habitation, aux biens meubles et aux responsabilités civiles.

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation, vous devez choisir entre plusieurs formules : la garantie des risques locatifs (ou GRL), la garantie des risques locatifs étendue (ou GRL-E), la garantie des risques locatifs optionnelle (ou GRL-O) et la garantie des risques locatifs universelle (ou GRLU).

Les différentes garanties proposées par les assurances habitation

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de garanties proposées par une assurance habitation. Toutefois, la principale garantie qui est souvent proposée aux assurés est la responsabilité civile. En effet, cette couverture permet de prendre en charge les dommages corporels et matériels que l’assuré peut causer à autrui.

Vous pouvez y ajouter une garantie vol/incendie ou un dégât des eaux afin d’être mieux couvert.

Il faut savoir que ces différents contrats permettent également le remboursement des frais liés à la réparation du logement ou du mobilier endommagés par un sinistre couvert.

Le montant de la franchise en cas de sinistre

Le montant de la franchise en cas de sinistre peut varier selon les assureurs.

Il est important de bien le calculer avant d’arrêter une décision d’assurance. En effet, il faut savoir que le montant de la franchise peut être un élément essentiel à prendre en compte lorsque l’on souhaite souscrire une assurance habitation.

Lire aussi  Comment réduire la dépendance financière pour son travail ?

Il faut savoir que la franchise est un montant qui reste à votre charge en cas de sinistres, quelle qu’en soit la cause.

La franchise est donc un montant dont vous devrez vous acquitter si vous avez subi des dégâts sur votre logement (votre responsabilité n’est pas engagée), et ce même si ces dégâts proviennent des catastrophes naturelles ou d’un acte de vandalisme.

Dans tous les cas, le montant de la franchise ne doit pas excéder 1 500 € par sinistre et il est possible pour le propriétaire du logement concerné d’opter pour une couverture sans franchise, si celui-ci en fait la demande à son assureur lorsqu’il souscrit son contrat multirisques habitation (MRH).

Le montant de la franchise en cas de sinistre

Les conditions d’application de la garantie habitation

Pour être bien couvert, il faut respecter quelques règles. Si vous souhaitez une assurance habitation, vous devez veiller à ce que votre logement soit correctement protégé et qu’il réponde aux normes en vigueur en matière d’assurance. Cela inclut notamment la conformité des installations électriques et de gaz, ainsi que l’installation d’un système d’alarme.

Votre habitation doit également être située dans un endroit sûr et propice à l’accueil du public. Enfin, si vous louez votre bien immobilier, il est important de connaître les conditions qui régissent la location meublée. Si ces conditions ne sont pas respectées, votre contrat peut être considéré comme nul ou non avenue par l’assureur !

Le coût de l’assurance habitation

L’assurance habitation est une assurance obligatoire qui couvre les risques liés à la vie privée. Elle protège l’habitation et les biens qu’elle contient, en cas d’incendie, de dégât des eaux ou encore d’explosion. Par ailleurs, elle peut également assurer la responsabilité civile du propriétaire et de ses locataires.

Lire aussi  Des actions et investissements à l'épreuve de la récession

Enfin, l’assurance habitation est obligatoire pour le propriétaire occupant un logement soumis au contrat dit « multirisque habitation » ou MRH (souscrit par un particulier). Cette assurance doit être souscrite avant le 31 mars 2015. Pour bénéficier de cette assurance, il faut généralement répondre à certains critères :

  • Être propriétaire ;
  • Avoir une résidence principale ;
  • Être individuel ou collectif ;
  • Avoir été construit depuis plus de 2 ans ;
  • Disposer d’une surface minimale de plancher égale à 15 m².

La durée de validité de la garantie habitation

Au moment de souscrire une assurance habitation, vous pouvez choisir la durée de validité de votre garantie. En effet, cette dernière peut être annuelle, trimestrielle ou encore mensuelle. Elle est exprimée en nombre d’années. Chaque contrat d’assurance habitation prévoit des cas particuliers et spécifiques qui peuvent avoir des impacts sur la durée de validité de votre garantie habitation :

  • Votre logement est situé à l’étranger
  • Votre domicile est temporairement inhabitable
  • Vous êtes en vacances à l’étranger ou bien vous déménagez à l’étranger.

La durée de validité de la garantie habitation

Comment souscrire une assurance habitation

Souscrire une assurance habitation est obligatoire pour les locataires comme pour les propriétaires. Pour vous aider à trouver l’offre qui correspond à votre profil et au type de logement que vous louez, voici quelques points à prendre en compte.

Il faut savoir que toutes les assurances ne proposent pas le même niveau de protection. En fonction du type de logement que vous louez, il peut être intéressant d’opter pour une assurance appartement ou une assurance maison.

Les assureurs proposant des garanties spécifiques aux particuliers sont généralement plus compétitifs que ceux qui ne le font pas.

Il vaut donc mieux faire jouer la concurrence, notamment si vous souhaitez obtenir des tarifs avantageux (en faisant appel par exemple à un courtier).

Le prix d’une assurance habitation dépend principalement de la nature du bien immobilier : maison ou appartement, surface, étage et ancienneté du logement.

Lire aussi  Assurance scolaire : Tout ce que vous devez savoir

La localisation également rentre en compte : si votre domicile se situe dans un quartier dangereux par exemple, cela peut augmenter significativement le coût de l’assurance.

La superficie du bien aussi a son importance : plus elle est importante, plus le montant annuel des primes sera élevé. Par conséquent, les biens immobiliers situés dans des zones exposées aux inondations ou aux incendies peuvent engendrer un surcoût significatif lorsque l’on cherche une couverture optimale contre ces risques majeurs. Un autre point clé est la typologie du bien immobilier loué : si votre bien se compose d’une seule pièce principale (chambres/cuisine/salon), il y aura moins de risques potentiels.

Résiliation de l’assurance habitation

En cas de résiliation de l’assurance habitation, il est important de respecter certaines démarches.

Lorsque vous souhaitez résilier votre contrat d’assurance habitation, vous pouvez choisir entre deux solutions :

  • La lettre recommandée avec accusé de réception
  • L’envoi d’un courrier simple envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception

Que faire en cas de sinistre habitation

Si vous êtes victime d’un sinistre, votre assureur est responsable de la prise en charge des frais afférents. Si vous êtes assuré pour un montant supérieur à 1 000 euros, il doit procéder au remboursement des frais engagés par l’assuré.

La démarche à suivre en cas de problème est simple :

  • Envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance afin qu’elle prenne connaissance du sinistre.
  • Présentez les factures et autres justificatifs nécessaires.

L’assurance habitation est une assurance obligatoire pour tous les locataires, elle couvre les dégâts causés par un incendie ou une inondation et responsabilité civile. Cette assurance peut également couvrir votre responsabilité civile si vous êtes propriétaire de votre logement.