Santé : quelles sont les maladies de la rétine les plus courantes ?

2 Août 2023 | Santé

Constituée de cellules nerveuses, la rétine est une couche de tissu sensible à la lumière. Située à l’arrière de l’œil, elle envoie des signaux électriques au cerveau qui sont convertis en images. Ce fonctionnement peut être perturbé par diverses maladies causant une perte de vision partielle ou complète, ainsi qu’une altération de la vision des couleurs, des contrastes et de la vision nocturne. Ce billet fait état de 4 des maladies de la rétine les plus courantes.

La membrane épi rétinienne (MER)

La membrane épi rétinienne est une maladie oculaire qui se traduit par la formation d’une fine membrane sur la surface de la rétine. Cette accumulation entraîne une distorsion ou une déformation de l’image visuelle. La membrane épi rétinienne est plus fréquente chez les personnes âgées et peut être causée par une blessure oculaire, une inflammation ou une maladie sous-jacente telle que le diabète.

Pour soigner une membrane retinienne atteinte, plusieurs solutions sont possibles. L’une d’elles est la vitrectomie, une procédure chirurgicale pour retirer la membrane trouver l’équilibre entre efficacité et sécurité. Le médecin peut également opter pour la photo coagulation au laser pour sceller les vaisseaux sanguins qui alimentent la membrane.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La DMLA est la cause principale de cécité chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une détérioration progressive de la macula. C’est la partie centrale de la rétine qui est responsable de la mythe n°2 : douloureuse vision fine et détaillée. Une DMLA se manifeste par :

  • une vision floue ;
  • une difficulté à voir les petits détails ;
  • une déformation des lignes droites ;
  • une perte de la vision centrale et une vision double. 
Lire aussi  Mythes et réalités sur l'épilation à la lumière pulsée : déconstruire les idées reçues

Bien que cette l’utilisation d’un écran d’ordinateur nuit-elle à la tension oculaire ? affection ne puisse être guérie, il existe des traitements permettant de ralentir sa progression. Il s’agit notamment des injections de médicaments intra vitréennes.

La rétinopathie diabétique

Le diabète engendre de nombreux autres dysfonctionnements dans le corps. L’un d’eux est la rétinopathie diabétique qui peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine. Elle se développe généralement après plusieurs années de diabète mal contrôlé.

Les personnes qui en sont atteintes ont :

  • une vision floue ;
  • une vision nocturne réduite ;
  • des taches ou des filaments dans le champ de vision ;
  • une perte de vision centrale.

Le traitement adapté à la rétinopathie diabétique dépend de la gravité de la maladie. Le panel de soin comprend la gestion de la glycémie et la photo coagulation au laser.

La dégénérescence périphérique de la rétine

La dégénérescence périphérique de la rétine est assez courante chez les personnes de plus de 40 ans. Il se traduit par une détérioration des cellules sensibles à la lumière situées sur les bords de la rétine. Cette pathologie ne provoque généralement pas de perte de vision importante, mais peut être précurseur d’un décollement de la rétine. Si vous présentez des symptômes de dégénérescence périphérique, il est important de consulter un ophtalmologiste pour un examen complet de la rétine. Ce dernier pourrait décider d’effectuer une cryothérapie, une photo coagulation au laser, une chirurgie vitréo-rétinienne ou des injections intra vitréennes de gaz.

Marie-Louise Bernard

Marie-Louise Bernard

Expert en lifestyle et passionnée par la découverte de nouvelles tendances, Marie-Louise Bernard est une auteure clé sur Sweet-Fabric.com. Elle offre des perspectives uniques sur une variété de sujets, allant de la finance à la gastronomie.