Nous sommes le Mardi 27 Septembre 2022

Assurance santé : Ce que vous devez savoir maintenant

Finance & Banque

Les coûts des soins de santé augmentent, et le coût de l’assurance ne fait pas exception. En fait, le coût de l’assurance maladie continue de dépasser la croissance des salaires et l’inflation générale en raison d’une combinaison de facteurs, notamment le vieillissement des baby-boomers, les progrès technologiques et le coût élevé des services médicaux en général. Nous assistons également à une évolution vers des régimes prévoyant des franchises et des frais remboursables plus élevés.

Cependant, ces nouveaux plans présentent des avantages et des inconvénients pour différentes personnes. Que vous achetiez votre première assurance individuelle ou que vous changiez de fournisseur pour tenter d’économiser sur les primes tout en vous protégeant des risques financiers, il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsque vous choisissez votre prochaine police d’assurance maladie.

Voici ce que vous devez savoir maintenant pour investir dans une assurance santé abordable et adaptée à vos besoins :

Connaître les conditions de votre assurance

Toutes les polices ne sont pas égales, et il est important de comprendre les termes de votre police avant de la souscrire. Par exemple, lorsque vous déterminez les franchises, gardez à l’esprit que des franchises plus élevées signifient des primes plus basses, mais aussi des frais plus élevés si vous devez consulter un médecin. Voici quelques-uns des termes courants que vous devez comprendre :

  • Prime : Le montant que vous payez annuellement pour votre assurance maladie.
  • Franchise : Le montant que vous devez payer pour les soins de santé avant que votre assurance n’entre en jeu.
  • Co-paiement : Le montant que vous payez pour une visite chez le médecin ou une ordonnance avant que votre assurance n’entre en jeu.
  • Coassurance : Le pourcentage de la facture des soins de santé que vous payez après avoir atteint votre franchise.
  • Réseau : Le groupe de prestataires médicaux avec lesquels votre compagnie d’assurance maladie a passé des contrats.
Lire aussi  Baisse des prix pour les vols privés à cause de l’insécurité sanitaire

Vérifiez si vous avez droit à des crédits d’impôt

La loi sur les soins abordables (Affordable Care Act, ACA) a introduit une échelle mobile de crédits d’impôt qui sont basés sur votre revenu et le coût de l’assurance dans votre région. Si ces crédits d’impôt expliquent en grande partie pourquoi l’assurance maladie est devenue plus abordable ces dernières années, tous les assureurs ne sont pas tenus de les proposer.

Avant de souscrire à un régime qui vous intéresse, n’hésitez pas à faire le tour du marché et à demander quels régimes sont éligibles aux crédits d’impôt, afin de pouvoir comparer des pommes avec des pommes. Si vous avez droit à des crédits d’impôt, le montant de vos crédits sera appliqué directement à vos primes mensuelles, ce qui rendra votre assurance maladie plus abordable.

Sachez toutefois que le montant des crédits d’impôt est susceptible de changer chaque année en fonction du coût de l’assurance dans votre région.

Identifiez vos besoins en matière de soins de santé

L’assurance maladie n’est pas un produit à taille unique. Et même si vous achetez une assurance maladie, ce n’est pas vraiment l’assurance qui compte. Il s’agit des soins de santé auxquels l’assurance vous donne accès. Les différents régimes ont des limites différentes en matière de couverture, c’est pourquoi il est important d’identifier vos besoins spécifiques. Les compagnies d’assurance maladie vous poseront une série de questions pour déterminer vos besoins, alors assurez-vous d’être honnête et complet.

Par exemple, prenez-vous régulièrement des médicaments sur ordonnance ? Veillez à le faire savoir à votre prestataire d’assurance maladie pour vous assurer que votre régime les couvre. De nombreux régimes prévoient également une couverture des soins catastrophiques, qui vous aidera à couvrir les coûts si vous êtes hospitalisé ou si l’on vous diagnostique une maladie grave.

Lire aussi  Investir dans les infrastructures et les industries durables

Si vous souffrez d’une maladie chronique, comme le diabète ou une maladie cardiaque, votre régime vous offrira-t-il suffisamment de soins ? Qu’en est-il des exigences en matière de soins de santé mentale ? Ce sont toutes des questions importantes à considérer au moment de faire votre choix.

Décidez du niveau de risque financier que vous êtes prêt à prendre.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’augmentation des franchises et des frais remboursables est due à la hausse des coûts des soins de santé, qui devrait se poursuivre. Cela signifie que de nombreux prestataires d’assurance maladie font en sorte que les consommateurs doivent payer une plus grande partie de la facture. Toutefois, il faut tenir compte d’un compromis.

Bien qu’il puisse être tentant de trouver un plan avec une prime mensuelle basse, des coûts plus élevés pourraient vous mettre dans une situation financière difficile si vous avez besoin de soins médicaux. Il est donc important de trouver un équilibre entre vos besoins et votre budget lorsque vous choisissez un régime.

Si vous choisissez un régime dont les frais remboursables sont moins élevés, vos primes mensuelles seront plus élevées. À l’inverse, si vous choisissez un régime dont les frais mensuels sont moins élevés, vos dépenses personnelles seront probablement plus importantes. Trouvez le bon équilibre entre le risque financier et le coût qui correspond à vos besoins.

Décidez du niveau de risque financier que vous êtes prêt à prendre.

Connaissez vos options et leurs coûts

Si le coût est une préoccupation majeure, vous pouvez envisager un régime d’assurance-maladie à franchise élevée (HDHP). Ces plans ont généralement des primes mensuelles plus faibles, mais des coûts plus élevés, y compris les franchises et les quotes-parts. Cependant, certaines personnes aiment l’idée d’avoir une franchise plus élevée, car elle leur donne le sentiment de mieux contrôler leurs dépenses de santé futures.

Lire aussi  Comment devenir millionnaire à 20 ans ?

Vous pouvez également bénéficier d’allégements fiscaux si vous avez un PHD. Si vous aimez l’idée d’avoir une prime mensuelle moins élevée, vous pouvez envisager un régime d’assurance-maladie à faible franchise (RAFM). Ces plans ont généralement des primes mensuelles plus élevées mais des frais remboursables moins élevés. Encore une fois, certaines personnes aiment l’idée d’avoir une franchise plus basse parce que cela leur donne le sentiment de mieux contrôler leurs dépenses de santé futures.

Tirer le meilleur parti de votre assurance maladie

Lorsqu’il s’agit d’utiliser votre assurance maladie, la meilleure approche est parfois d’être proactif. Par exemple, si vous avez droit à une réduction sur votre assurance maladie parce que vous fumez ou avez certains problèmes de santé, assurez-vous de profiter de cette économie.

Certains fournisseurs d’assurance maladie offrent même des récompenses aux patients qui prennent l’initiative de gérer leurs propres soins de santé. Si vous souffrez d’une maladie chronique, comme le diabète ou une maladie cardiaque, assurez-vous d’être à jour dans vos rendez-vous et de suivre votre plan de traitement, et informez votre prestataire d’assurance maladie de tout changement. Les prestataires d’assurance maladie aiment voir que vous vous investissez pour prendre soin de vous.

Résumé

Les coûts des soins de santé augmentent, et le coût des assurances ne fait pas exception. Lorsque vous souscrivez une police d’assurance maladie individuelle, il est important de tenir compte de vos besoins en matière de soins de santé, de votre budget et du niveau de risque financier que vous êtes prêt à assumer. Pour tirer le meilleur parti de votre assurance maladie, soyez proactif en vous tenant au courant de vos rendez-vous et en suivant votre plan de traitement.