Il est possible d’être un jeune salarié avec un petit domaine. Puis, de planifier pour son avenir en faisant fructifier son argent. Comment faire ? Pour cela, il est recommandé de définir une stratégie de gestion de votre patrimoine en début de carrière professionnelle. Les investissements financiers ou immobiliers vous permettent de préparer sereinement votre avenir.

Déterminer sa ligne stratégique

Il sera différent selon votre situation personnelle et professionnelle. En effet, il variera en fonction de votre horizon d’investissement, votre volonté de prendre des risques et vos objectifs personnels. C’est ainsi que les investissements financiers peuvent être envisagés. Les jeunes sont bien avisés de s’informer lors d’un rendez-vous avec leur conseiller bancaire, par exemple.

Au préalable, il est important de faire une courte liste de ses projets à court, moyen et long terme : achat immobilier, épargne de précaution, etc. Cela aide votre conseiller à vous orienter vers les produits les mieux adaptés à chaque situation. Si vous possédez déjà une petite quantité d’actifs, cela constitue la base de vos investissements.

Se faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine

Être accompagné d’un spécialiste vous permet de faire les meilleurs investissements au bon moment. Quelle que soit la situation, les bonnes solutions existent pour développer une stratégie intelligente et rentable.

Le conseiller en gestion de patrimoine apporte une aide sérieuse grâce à sa parfaite connaissance dans ce domaine. Même si le support proposé n’est pas sur mesure, il propose un support personnalisé. Cela signifie qu’il vous conseille en tenant compte de :

  • votre situation,
  • du capital dont vous disposez, même s’il est faible,
  • il prend en considération votre affinité avec le monde financier,
  • vos revenus et les risques que vous soyez prêt à prendre ou non.

Un jeune travailleur a souvent peu de ressources initiales, et ce n’est pas grave. Le consultant en gestion est heureux d’aider, c’est aussi un pari sur l’avenir. C’est pourquoi les conseils sont également bons. Le jeune employé est dans l’intérêt de fructifier son argent.

Gérer ses actifs et optimiser ses investissements

L’avantage d’un jeune salarié réside principalement dans le fait qu’il dispose dans la plupart des cas d’une grande capacité d’épargne. Par exemple, trois jeunes employés sur quatre parviennent à mettre de l’argent de côté chaque mois. Cela représente deux fois plus d’épargnants que le reste de la population française.

L’épargne est une solution idéale pour faire fructifier son argent

Les jeunes salariés économisent régulièrement et, en outre, les montants sont plus importants que dans la plupart des autres cas. On estime que les jeunes actifs économisent entre 204 et 574 euros.

En conséquence, l’épargne est répartie entre l’immobilier et les investissements financiers. Il est notamment possible d’investir une partie de cette somme dans des sociétés d’investissement immobilier. Cet investissement est intéressant pour deux raisons :

  • la gestion est assurée par le gestionnaire (notamment la sélection des biens, la recherche de locataires et la gestion des travaux).
  • Il n’y a pas de ticket d’entrée important, ce qui rend cet investissement accessible aux jeunes les gens qui n’ont pas un grand capital.

Selon une étude réalisée par l’IFOP, 40% d’entre eux envisagent cet investissement.

Les actions constituent également un investissement judicieux

Tout comme les OPCVM diversifiés, qui offrent des gains en capital et des dividendes à long terme. Comme les jeunes ont tout leur avenir devant eux, il s’agit d’un investissement avec de bonnes perspectives.

Les polices d’assurance-vie, notamment celles investies en euros

Croître son argentCe sont un bon investissement pour les jeunes. Les économies sont parfaitement sécurisées et représentent un avantage évident. Elles peuvent être récupérées à tout moment. Il s’agit d’un critère important en cas de changement de situation personnelle ou professionnelle. De plus, ils sont rentables.

De toute évidence, plus il est ouvert, plus les économies seront importantes, car elles s’étaleront sur plusieurs années. De plus, il vous permet de bénéficier de déductions fiscales et de divers avantages plus rapidement à un âge encore plus jeune.

Quel genre de profil faut-il avoir pour pouvoir acheter un bien immobilier ?

Le profil type d’un acquéreur immobilier est une personne justifiant d’un revenu net mensuel de 2 175 euros, avec une moyenne d’âge de 32 ans.

Peut-on encore économiser des fonds de côté pendant la crise sanitaire du COVID 19 ?

Oui, à en croire un des derniers rapports de la Banque de France. Il en ressort que sur la période de mars à juillet 2020, le montant total des économies des Français dépasse les 85 milliards d'euros.

3.8 (87%) 18 votes